S'identifier

Visiteur (groupe Anonymes)
pourquoi s'identifier ?

 

De l'importance du titre des articles

à la différence des commentaires peut-être

Par jlb • Défrichage • Lundi 24/07/2006 • 13 commentaires  • Lu 3524 fois • Version imprimable

Avez-vous remarqué la différence du nombre de lectures pour des articles qui ont été publiés quasiment en même temps ? Les écarts sont surprenants. A quoi cela peut-il bien tenir ?


L'auteur ? Peu probable car par exemple Guillaume a publié plusieurs posts en même temps, en fait l'éclaté de son compte rendu initial, et on observe justement des différences sur ces posts.

Les commentaires auxquels ils ont donné lieu ? Probablement, ne serait-ce que parce que ceux qui ont rédigé les commentaires ont certainement pris soin d'analyser plus attentivement l'article, puis il y a toutes les lectures liées à la consultation des commentaires associés. Je ne suis pas sûr toutefois que cela suffise à expliquer ces écarts.

Finalement je me demande si ce n'est pas le titre qui est le plus déterminant. Il est non seulement le point d'entrée mais l'accroche - ce qui est moins déterminant pour les commentaires pour lesquels on ne découvre le titre (au demeurant facultatif) que lorsqu'on consulte le commentaire, il n'apparaît pas dans le bloc 'Derniers commentaires'.

Encore un motif de s'inscrire sur le site si on veut initier une conversation sur le nouvel espace dédié...

Commentaires

par leblase le Lundi 24/07/2006 à 19:03

Je suis d'accord avec toi: le titre est un teasing de base.
On peut d'ailleurs s'amuser à faire des fausses accroches (c'est l'expérience qui cause;-) selon que l'on veut être lu par tel ou tel genre de lecteurtrices


Re: par jlb le Mardi 25/07/2006 à 02:26

Ah, quand l'expérience se joue de son expérience !

Pour ajouter tout de même à la réflexion, et à ma perplexité, il se trouve que j'administre depuis quelques temps les Influenceurs et là c'est encore plus frappant car il n'y a pas vraiment de cohérence entre les publications, pas de ligne éditoriale, seulement des recommandations de certains qui vont peut-être être adoptées et relayées par d'autres. Donc de prime abord juste un titre (un évènement, une cause, un produit...), une bannière (plus ou moins "graphique"), un "argument" et un pseudo signataire.

Sans parler des palmarès dont les blogueurs sont particulièrement friands, si j'observe uniquement les lectures, un article peut être lu deux ou trois fois plus qu'un autre publié en même temps et ce, dans l'espace d'une journée ! Lundi midi, par exemple, j'ai validé plusieurs articles dont l'un, Pour que le Liban vive / Cessez le feu !, invitant à une manifestation ce mardi et un autre, Provoc, Désinvolture & Dépendances / Parental Advisory No explicit Content, tout un programme... Et bien ce dernier affichait près de 600 lectures dès la soirée alors que le Liban en recueillait environ 250 et que la plupart des autres atteignent difficilement la centaine. Il faut donc introduire une notion de communautés, ainsi que de causes, bien sûr, mais peut-être dans une moindre mesure, quuoique... Si on regarde tout de même les fameux palmarès, c'est égal, l'effet autant de communautés que de causes rassembleuses.

En fait, c'est certainement plus compliqué car il ne faut pas oublier le titre du service : les Influenceurs...

Il y a une morale à cette histoire ? Je l'ignore !


cohérence et sincérité par leblase le Mardi 25/07/2006 à 02:59

Comme souvent, se pose la question de l'efficacité et de la sincérité, ou "la fin justifie t'elle les moyens?
J'ai lu sur VdeV les échanges consécutifs au commentaire de lepapy.
En dehors de la fixation qu'il a établie sur un truc paru dans mon cloaque, ce qui lui était reproché au départ n'estpeut-être rien moins que "certains qui cherchent à se faire adopter par d'autres" comme tu l'écris.
Sauf qu'il l'a fait de manière particulièrement primaire et peu engageante (rebutante, disait Jo).
Un autre blogueur, qui signe Andy Vérol et m'a jusqu'ici épargné, fait à peu près la même chose: quelque soit le sujet, il plante un vague commentaire suivi de (en gros) venez voir ce que j'en dis sur (son url).
On reste dans le sujet et la démarche de base du blogueur débutant: quelqu'un (peut-être toi d'ailleurs) a suggéré à lepapy de faire oeuvre virale, de laisser un comm' qui donnerait envie de visiter le blog de l'auteur du comm.
C'est comme ça que ça marche, nous sommes d'accord.
Le comm' fait alors fonction d'accroche.
Autre approche:quelques commentateurtrices ne commentent chez moi en fait qu'à chaque fois qu'ilelles publient un nouveau billet; il s'agît donc encore une fois d'une accroche, doublée d'une relance.
Mais se pose la question de fond: veut-on être lu pour être lu, point basta? Pour exprimer quelque chose? Pour savoir ce que d'autres en pensent? Pour ouvrir un espace d'échanges?
Quel est alors le degré de sincérité dans la démarche? Est-il proportionnel à la pertinence existant entre le titre et le fond du billet?





Re: cohérence et sincérité par jlb le Mardi 25/07/2006 à 03:31

Je vois bien tout cela, en effet, comme aussi ceux qui ne recherchent que ton attention et qui n'en ont rien à battre qu'il y ait du monde dans le coin, ils débarquent, ils cherchent effectivement comment capter ton attention, si possible en évitant d'avoir à rentrer trop dans le sujet du moment, encore moins les sujets des commentateurtrices (ils ne vont quand même pas se taper 400 commentaires, juste pour te saluer !), donc une bonne accroche, souvent opportune, un commentaire bien senti, comme tu les aimes, tu renvoies, comme prévu, avec un trait d'esprit qui permettra de mesurer l'impact, et ils s'en retournent, comme ils sont venus ! C'est vrai que c'est singulier. En même temps on comprend. C'est une certaine économie du temps, de la réputation...

Je suis beaucoup plus troublé par la réflexion de Jo

On ne sait jamais très bien comment sont lus nos commentaires, alors peut-on savoir comment sont interprétés nos silences ?


Re: Re: cohérence et sincérité par leblase le Mardi 25/07/2006 à 23:13

jlb,
Tu cites ici un comm de jo posé dans mon machin. Pourquoi poser cette question ici plutot que dans le fil de discussion initial, qui s'insère dans un domaine qui n'a rien à voir (je crois) avec le travail de mc², mais a à voir avec l'attitude personnelle vis-à-vis de la guerre?
Prenons garde à préserver une certaine neutralité aux sites techniques de viabloga, et à ne pas les laisser envahir par les problèmes ou discussions des dizaines de blogs de la plateforme.
Celà ne me gêne pourtant pas de te répondre ici, alors que ce sujet gêne visiblement beaucoup les gens. il renvoit à une des premières motivations qui ont précédé mon expérience leblasienne: l'autocensure.
Je me disais alors que si tout le monde se créait un pseudo et échangeait des discussions dans tel ou tel lieu virtuel, les préoccupations ou les expressions sincères en seraient favorisées.
Mais la Nature étant ce qu'elle est, les blogueurs semblent adorer se rencontrer. celà a, de mon point de vue, un résultat amoindrissant, annihilant et réducteur.
D'abord, parce qu'une fois que l'on s'est rencontrés et fait ami-ami, on prend garde de ne fâcher personne.
Ensuite (et c'était assez clair dans mon billet précédent, dans lequel je n'ai pas eu l'opportunité de participer mais où plusieurs commentateurtrices communs à VdeV, MC² et leblase.net se sont rencontrés à Asnières), les débats sont devenus des discussions puis -je sais que ça peut en irriter certain(e)s- du bavardage privé, sans aucun intérêt pour les "yeux muets".
En fait, celà amène au petit club privé, facteur d'exclusion pour les autres.

Pourrais-tu, toi qui en a la maîtrise, insérer ce commentaire et celui auquel il répond (le tien) dans le fil du billet actuel leblasien?

Et m'excuser auprès des participants à MC² pour ce long monologue dont j'espère les arguments transposables aux fils de dicussion en général (et pas seulement à mc² et leblase.net)



Re: Re: Re: cohérence et sincérité par jlb le Mercredi 26/07/2006 à 02:42

Tu as raison de rappeler ce risque de confusion des genres et d'une empreinte un peu trop prégnante d'un petit groupe dans différentes initiatives qui ont vocation à s'ouvrir à des publics divers. Je crois que nous y sommes attentifs, j'ai eu en tout cas l'occasion d'en discuter avec certains en apartée. Cela dépend aussi de l'expérience que nous avons chacun de ces matières bloguesques. Isabelle et moi, par exemple, nous découvrons, et c'est manifeste, malgré nos expériences par ailleurs. Ici, tout est plus sensible, plus délicat, plus fragile aussi. Donc, ok, il faut être plus vigilant. Message reçu.

Cela dit, concernant maintenant le prétexte de ce rappel, je ne pense pas que ma citation* était déplacée par rapport au sujet de la discussion, car elle évoquait une communication particulière, propre aux blogs, celle du silence des commentateurs... Que cette question ait été posée dans un autre contexte ne la réduit pas à ce contexte. Par contre, je suis d'accord pour la restituer à son contexte initial si nous voulons poursuivre à son sujet, mais pour ma part je n'évoquais que mon trouble, je relevais la question, c'est tout. De même cet échange est pour moi parfaitement dans le sujet d'ici. Et quand je rapporte l'attitude de certains commentateurs, à ta suite, dans ta suite, je le fais en tant qu'observateur qui essaye de comprendre, pas en tant qu'impliqué qui cherche à communiquer. Il ne me viendrait pas à l'idée de parler de cela, comme cela, avec les autres commentateurs, ce n'est pas une question d'autocensure, c'est hors de propos, une question de respect et d'implication effectivement. Aussi, pour le coup, c'est moi qui trouverait déplacé de rapatrier un contenu qui est lié à l'objet particulier de ce site, même s'il rapporte ce qui se passe chez leblase.net. Encore une fois, je n'ai qu'une expérience très limitée du "blogging" et cela se retrouve inévitablement dans mes références, cependant je veux bien considérer désormais mon expérience leblasienne comme une aventure "privée", car c'est le cas.

Si tu en es d'accord, on s'en tient là. Mais si tu préfères, on peut aussi supprimer cet échange ici. J'espère que tu comprendras.

(*) Je n'ai pas mis de lien parce que justement on me reproche de trop en mettre, et que je sais que tu n'aimes pas les liens croisés (activés ici), mais je te répondais directement, cela suffisait comme lien - la preuve !


Re: Re: Re: Re: cohérence et sincérité par leblase le Jeudi 27/07/2006 à 23:18

llb,
je découvre juste maintenant ta réponse-aucun avertissement ne m'étant parvenu sur mon gmail.
D'accord, on s'en tient là.

Le sujet de la non-participation de visiteurtrices réguliers d'un blog à la discussion est suffisament vaste pour qu'on en fasse plusieurs billets. Ultimement il nous mènerait sur les bancs du Collège de France, ou à l'Université de Heidelberg, à l'écoute de la biologie du comportement.

Tu dévalues à tort ton expérience du blogging, puisque tu occupes une position tout-à-fait exceptionnelle dans ce micro-univers en tant que médiateur, mécano, ambulancier, confesseur, penseur mais aussi auteur, quoique tu en dises.


Re: cohérence et sincérité par isabelle le Mardi 25/07/2006 à 13:25

isabelle

quelques commentateurtrices ne commentent chez moi en fait qu'à chaque fois qu'ilelles publient un nouveau billet; il s'agît donc encore une fois d'une accroche, doublée d'une relance.

Pour essayer de mettre en application la méthode jlb exprimée là, je me dis que certains-es passent moins de temps que nous sur le net et le jour où ilselles ont le temps d'écrire leur billet chez eux, (charité bien ordonnée commençant par soi-même) en profitent pour faire le tour des popotes et laisser un petit mot vite fait chez chacun... Tout le monde n'a pas 700 commentateurstrices à qui il faut répondre ;-)


par isabelle le Lundi 24/07/2006 à 23:02

isabelle
Et connaissez-vous le titre le plus lu de la semaine? "Médiatisation de la rencontre". Comme quoi la presse ça fait vendre :-))) mais avec un audimat à 20 %... Ah là-là, l'éclatement des titres ça n'a jamais été bon!


Jennifer Lopez + seins + Zidane par guillaume le Lundi 24/07/2006 à 23:27

C'est sur que si je titre "Jennifer Lopez montre ses seins à Zidane", je serai plus lu qu'en titrant "Cultive-t-on l'apolitisme en suggérant aux citoyens de faire des suggestions sur un blog ?".

Comme on dit dans les rédactions "Ça fait vendre coco"

Mais en même temps, je ne sais pas si ça resterait fidèle au contenu de mon article....

(Je prie tous ceux qui ont atteri sur ce blog en suivant ce lien-ci de bien vouloir m'excuser. Il n'y a rien pour eux ici et je compatis à leur déception... )


Re: par jlb le Lundi 24/07/2006 à 23:51

Là, c'est sûr que tu vas faire exploser la médiamétrie du site !


Lien croisé par Visiteur le Vendredi 28/07/2006 à 12:09

leblase - O monde idéal : " Bonjour à tous,Je recopie ici un échange qui a eu lieu ailleurs, parce que le sujet me parait important, et ce n'est pas la première fois que je l'aborde, par un bout ou un autre.Parce que leblase a semblé intéressé à continuer la discussion ici.Parce que le mot "" rel="nofollow"


Lien croisé par Visiteur le Samedi 02/08/2008 à 13:57

leblase - O monde idéal : " Bonjour à tous,Je recopie ici un échange qui a eu lieu ailleurs, parce que le sujet me parait important, et ce n'est pas la première fois que je l'aborde, par un bout ou un autre.Parce que leblase a semblé intéressé à continuer la discussion ici.Parce que le mot "