S'identifier

Visiteur (groupe Anonymes)
pourquoi s'identifier ?

 

Qualification des Citoyens

Un système de suggestions pour aider les citoyens à écrire le programme des municipales dans leurs villes

Par Jo • Ecrivez le programme • Lundi 17/07/2006 • 7 commentaires  • Lu 2949 fois • Version imprimable

Cf :


Cet article pour ouvrir un débat qui me parait essentiel quant au système de suggestions que nous essayons de mettre en place :

Faut-il demander aux citoyens participant à l'émission de suggestions et aux débats qui en découlent de s'identifier, de se "catégoriser" ?

Exermples de catégories :

  • les services municipaux dont je suis usagé(e)
    ça ça a l'air anodin, mais plus j'y pense (excuse-moi jlb), et plus je me demande à quoi ça pourrait vraiment servir de le savoir...
  • le quartier où j'habite
    ça ça me gêne : tout le monde sait que les gens, dans une ville, sont fortement "catalogués" par leur quartier de résidence. Ce pourrait, à mon sens, être un moyen de discrimination non négligeable
  • mon bord politique
    là (excuse-moi Guillaume), je suis résolument contre !
    si je suis une citoyenne et que j'ai envie de discuter avec mes concitoyens des aménagements et autres améliorations de mon bled, ce n'est pas pour entendre des discours politiques, ni pour entendre dire : "il dit ça parce qu'il est de droite", "cette réaction est normale pour un gauchiste",... ou d'autres absurdités du genre. Ce qui m'enthousiasme dans ce genre de projets, c'est justement que des gens peuvent se réunir et juste essayer de faire preuve de bon sens. Et le bon sens me semble réparti de façon assez équilibrée sur cette terre.

 

Commentaires

Bon bah... par guillaume le Lundi 17/07/2006 à 22:42

Ne t'excuse pas ! Si on était toujours d'accord avec tout le monde la vie serait bien triste ;-)
L'idée de cette catégorisation permettrait effectivement à ceux qui le désirent de se "situer" par rapport à leur suggestion.
Elle permettrait aussi de créer des affinités (quels sont les autres utilisateurs qui sont du même quartier que moi ?)
L'idée d'une catégorisation politique n'est évidemment pas de cataloguer mais de permettre aux militants politiques de s'identifier clairement comme tels.
Dans tous les cas, les usagers sont libres d'adopter ou non ces catégories dans leur profil. Par exemple, ici même, certains amateurs de   ont préféré rester discrets ;-)

A mon avis, ce qui plaide en faveur de ce système :
- ça permet aux utilisateurs de se présenter facilement, en remplissant leur profil d'un simple clic
- ça permet de regrouper facilement les utilisateurs ayant des points communs

Ce qui ne plaide pas en faveur de ce système :
- comme tu le fais remarquer, est-ce bien utile ?
- si des utilisateurs veulent dire de quel quartier ils sont ou dans quel parti ils militent, ils peuvent le faire par un texte libre dans leur profil
- les utilisateurs peuvent se sentir fichés, catalogués... ce qui n'est évidemment pas l'objectif
- pour un utilsateur lambda, ça peut sembler compliqué. Mieux vaut sans doute se concentrer sur ce qui est essentiel : les suggestions.

En conclusion, je crois que je suis d'accord avec toi ;-)


identification politique par isabelle le Mercredi 19/07/2006 à 14:45

isabelle Et imaginons que telle tendance politique soit beaucoup plus active au début des suggestions et que principalement des militants de tel bord se soient identifiés, cela risque d'étiqueter le blog et de rebuter des nouveaux arrivants à s'identifier seul de tel autre bord, alors que sous couvert d'anonymat politique, le lieu semblera plus ouvert au début. Ensuite, si le nombre des uns et des autres s'équilibre, ce problème ne se posera plus bien sûr... Mais une difficulté du schtruck au démarrage résidant dans la mobilisation d'un nombre suffisant de suggestionneurs, il faudra peut-être faire attention à ce que tout le monde se sente à l'aise pour participer.


Déplacé ! par jlb le Jeudi 20/07/2006 à 09:12

Je rappelle que ce que je proposais consistait à distinguer et à relier usagers, usages et services (collectifs), il s'agissait de pouvoir qualifier la relation qu'entretiennent les usagers avec les services qu'ils pratiquent, les usages qu'ils observent, et de pouvoir ainsi recueillir leurs suggestions d'évolutions, à ce titre et de par cette expérience. J'imaginais ainsi une formulation du type : en tant qu'[usager/prestataire/expert de tel ou tel service], [j'apprécie/j'apprécie moins/je suggère] [tel ou tel usage]. Donc quelque chose comme 3 blocs de saisie par proposition et toutes les possibilités de regroupements par filtrage qui sont possibles dès lors.

A partir du moment où l'on considère que c'est trop compliqué - et ça l'est effectivement ! - la qualité du suggestionneur, qui ne serait plus attachée à sa formulation (mais uniquement à son profil), n'a plus aucune pertinence, pis : elle est déplacée. Je suis comme vous contre ce profiling ou catégorisation des intervenants. On part du principe que tout citoyen est concerné par le sort et le fonctionnement de la collectivité territoriale à laquelle il appartient et où il vit, et qu'il intervient donc à ce titre. Cela suffit. Les affinités apparaîtront par le biais des adoptions de l'usager et dans le profil duquel elles s'inscrivent et le caractérisent finalement.

Je voudrais juste rajouter une chose par rapport au choix d'une formule la plus simple possible. Certes mon approche est complexe mais elle soulève au moins le problème de la formulation des propositions. Rien de plus simple en effet qu'un seul bloc de suggestion mais

  • importance dans ce cas de l'incipit (Je suggère de / Je propose de...) qui est déterminant et conditionnant
  • aléas de la formulation "libre", or la liberté est souvent déroutante, voire paralysante, un grand moment de solitude pour nombre d'entre nous...
Je vous invite à consulter l'expérience des demandeurs de 6nergies et la quelque centaine de suggestions soumises : pas évident d'être à la fois concis, précis, clair et mobilisateur ! Pas évident non plus pour l'administrateur de catégoriser la suggestion à partir de certaines formulations, ni au responsable du service concerné d'apporter son feedback sous forme d'un statut accordé à la suggestion...

Aussi je me demande si à vouloir trop simplifier on ne rend pas finalement l'exercice plus difficile pour l'utilisateur ?


Re: Déplacé ! par Jo le Jeudi 20/07/2006 à 16:37

Cher jlb,

Tu ne peux pas imaginer à quel point je suis d'accord avec toi.
Mais là, on retombe dans l'éternel débat "liberté vs sécurité", et, même si j'ai une réelle passion pour les (d)ébats sans faim fin, il existe d'autres lieux pour cela ;-)

Dans le cas concret qui nous occupe, je dirai que la liberté est effectivement traitresse, et, dans le cadre de mon boulot par exemple, je considèrerais le problème différemment, ... mais :

- Un "guidage" simple et efficace du suggestionneur suppose des outils que nous n'avons pas, à moins de remettre en question l'utilisation d'un viabloblog. Ce qui ne me parait pas judicieux pour l'instant.

- Je n'ai aucune idée de l'audience que peut attirer ce genre de scène, et j'ai toujours tendance à laisser s'exprimer "librement" les gens que je ne connais pas, sinon je ne peux découvrir ce qu'ils ont dans le ventre.

- Peut-être n'ai-je pas compris le but de la manip' mc2, mais je me situe actuellement dans le cadre d'une expérimentation, d'une découverte, non pas de la part de l'utilisateur, mais de "nous les administrateurs". Je suis dans une démarche d'invention et d'apprentissage réunis.
Alors effectivement, ça risque de ne pas être évident à administrer, voire carrément éreintant, mais comment nous faire une vraie idée de ces putains de problèmes de communication/collaboration sans en baver des ronds de chapeau ?

- Un intérêt non négligeable de cette idée de Guillaume, c'est que l'expérience est limitée dans le temps.
L'objectif des municipales est à la fois une contrainte énorme (d'ailleurs il va falloir à un moment réfléchir au timing, non ;-)), mais aussi un cadre qui doit nous empêcher de partir en vrille, comme ont pu faire les Demandeurs de 6nergies ou même Vie de Viabloga.

- Pour ce qui est du problème de la formulation des interventions, suggestions ou commentaires, ma toute petite expérience de débloggage m'amène à penser que les techniques d'expression sont contagieuses. Et que les intervenants observent les comportements autour d'eux et finissent par adopter les techniques les plus simples et efficaces, par une espèce de mimétisme assez confondant (ou alors darwin ne serait pas loin ;-) ?). Je sais bien que ni le cadre ni le public ne sont les mêmes (koua keu), mais on peut peut-être compter un peu là-dessus quand même.

Bref, je dégoise, je dégoise, je sais que globalement on est d'accord. Tout ça n'est pas spécialement pour convaincre mais surtout pour exposer ce que j'ai dans le ciboulot à ce sujet.


apolitisme? par isabelle le Lundi 24/07/2006 à 02:16

isabelle jetez un oeil chez Guillaume sur TouraineBlogs où une début de discussion s'est engagé sur l'apolitisme à cultiver, ou pas!..


Lien croisé par Visiteur le Lundi 24/07/2006 à 02:28

TouraineBlogs - Un blog pour préparer les prochaines municipales à Tours ? : " Qualification des Citoyens : " jetez un oeil chez Guillaume sur TouraineBlogs où une début de discussion s'est engagé sur l'apolitisme à cultiver, ou pas!.." rel="nofollow" " rel="nofollow"


Lien croisé par Visiteur le Mardi 20/11/2007 à 12:39

TouraineBlogs - Un blog pour préparer les prochaines municipales à Tours ? : "Qualification des Citoyens : " jetez un oeil chez Guillaume sur TouraineBlogs où une début de discussion s'est engagé sur l'apolitisme à cultiver, ou pas!.." " "